Nouvelles de Californie

17 mai 2006

Mexico, Mexi-hiiiiiiiiiii-co !

Finalement les heures sup' ont du bon même en Amerique. Les quelques samedis travaillés le mois dernier vont être dûment rattrappés fin mai... au Mexique ! Nous partons toute une semaine en combinant un jour de congé (Memorial Day, le 29 mai) avec ces jours de compensation. Nous avions déjà eu droit à un tel traitement de faveur (qui est loin d'être de coutume par-ici : il faut négocier dur) en 2004, après avoir travaillé 7 jours sur 7, plus de 12 heures par jour pendant un mois et demi. Nous avions alors pu partir deux semaines au "Far West" : les parcs nationaux de l'Utah (un voyage dont je garde un souvenir impérissable et que vous pouvez découvrir en photos ici : approchez-vous de chaque point de la carte pour ouvrir les albums. Ne ratez pas mes favoris : Antelope Canyon, Mesa Verde, Arches).

Cette année nous renouvelons donc l'expérience des "grandes vacances" hors de France. Je parle de grandes vacances car dans le portrait émerveillé que je dresse de l'expatriation en Californie sur ce blog, voilà bien un point sombre : nous n'avons que 3 semaines de congés payés et 10 jours feriés par an (3 semaines, c'est une de plus que pour la plupart des gens : un vrai luxe). Hors ces trois semaines, nous les passons en France, et c'est déjà bien peu de temps à consacrer à notre famille et à nos amis lyonnais. Ne restent que les longs week-ends pour parcourir l'Amérique, comme vous avez pu le constater au fil de ces pages. Nous sommes donc particulièrement enthousiastes à l'idée de passer 8 jours tout entiers loin du bureau !


Comme il faut rentabiliser au mieux ces vacances, nous partirons dès le vendredi soir à minuit et ne reviendrons que le dimanche soir de la semaine suivante, tard le soir. Il a été bien difficile de choisir une destination dans ce grand pays si varié... Finalement nous allons passer les trois premiers jours à Guadalajara, la deuxième plus grande ville après México, mais paraît-il bien plus calme et pourvue d'un climat printanier tout à fait charmant. Nous avons un hôtel en plein centre historique, tout près de la cathédrale, des parcs et des belles fontaines, des maisons de style colonial. Nous reprendrons ensuite l'avion jusqu'à Cancún, où nous avons loué une voiture pour quelques jours, pour aller visiter les ruines Maya (Tulum, Coba, Chichen Itza), les jolies villes du Yucatán (Villadolid, Mérida), et tremper les pieds dans l'eau bleue des caraibes. Nous repartirons de Merida directement. Cette boucle (San Jose - Guadalajara, Guadalajara - Cancún, Mérida - San Francisco) n'est presque pas plus coûteuse qu'un aller-retour tout simple San Jose - Guadalajara, profitons-en ! Nous partons bien entendu avec un carnet de notes et un appareil photo... Ce qui me permettra de vous raconter notre voyage à notre retour et de le prolonger un peu par la pensée.


En attendant ces vacances improvisées à la presque-dernière minute, nous continuous à explorer la Baie. Dimanche dernier nous sommes allés marcher avec nos amis Dean et Farrah dans un parc au sud de San Jose (Calero Park) où nous avons eu l'impression d'être en pleine nature à quelques miles de l'agglomération, qui s'est vite faite oublier. De beaux chênes (trois espèces d'après le guide) à l'ombre fraîche, sur des collines encore vertes mais plus très fleuries (il faisait très chaud dimanche), un joli plan d'eau et quelques étangs épars, peuplés d'oiseaux. Une ferme : nous avons croisé des chevaux et de gros dindons. Quelques heures plus tôt nous essayions des Audi au salon "The Streets of Tomorrow" de Mountain View. La veille nous avons vu un film hilarant que je conseille à tout le monde : Kinky Boots. Dans le jardin, les plantes aromatiques et les pieds de tomate poussent à toute allure. Le néflier (du Japon) croule sous les fruits qu'il faudra ramasser vite. "Notre" oiseau (je crois que c'est un "mocking bird") a repris son chant étonnant (il imite toutes les alarmes de voiture du quartier, dès l'aube).